Pourquoi faire un remboursement anticipé de crédit – immobilier, consommation

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Dans la mesure où le taux d'intérêt d'un crédit, y compris les crédits à taux privilégié (plan et compte épargne logement notamment), est supérieur au taux de l'inflation (l'augmentation du coût de la vie), un remboursement anticipé semble toujours avantageux.
Il permet en effet de ne plus supporter le coût du crédit. Et plus celui-ci est élevé, plus le remboursement anticipé est avantageux. Il peut néanmoins arriver qu'un remboursement anticipé ne soit pas avantageux.

Pour déterminer précisément le gain que pourrait procurer le remboursement anticipé du crédit, il faut tenir compte de nombreux facteurs :
- le taux d'intérêt du crédit : plus il est élevé, plus le remboursement anticipé est avantageux ;
- la durée du prêt : plus elle est importante, plus le remboursement anticipé est avantageux ;
- le taux de l'inflation : plus il est faible par rapport au taux du crédit, plus le remboursement est avantageux ;
- le montant de l'indemnité éventuelle à payer sur le capital restant dû, appelée aussi "pénalité de remboursement". La possibilité pour l'organisme prêteur d'exiger cette pénalité, et le montant maximal de cette pénalité sont des éléments importants.

Enfin dans le cas d'un prêt immobilier, il faut aussi tenir compte de la perte du bénéfice de la réduction d'impôt accordée sur les intérêts du prêt lorsque l'on peut y prétendre.

A noter : depuis 1999, la pénalité de remboursement anticipé prévue lors de prêts immobiliers est supprimée en cas de vente du bien immobilier due aux circonstances suivantes : changement du lieu d'activité professionnelle, décès ou cessation forcée de l'activité professionnelle de l'emprunteur ou de son conjoint. Loi n°99-532 du 25/06/1999.

lisez aussi :

Catégorie: