transfert de crédit – prêt immobilier, transfert de pret, conseil

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Il est de plus en plus courant pour les clients des banques d'être tenter de procéder à ce que l'on appelle dans le jargon bancaire : le transfert de son crédit. Ce procédé est très largement répandu dans la communauté bancaire.

Le transfert de son crédit sur le plan strictement juridique

Certains établissements financiers n'hésitent pas à proposer, lors de l'achat ou la vente d'un bien (mobilier ou immobilier), de transférer le crédit qui est associé au bien. Ce procédé a plusieurs avantages pour le client :

  •  conserver un taux d'intérêt attractif ;
  • et surtout de minorer d'éventuels frais de garanties que les établissements financiers demandent généralement lorsque leurs clients leur demandent de l'argent.

Les économies ne sont pas négligeable et elles peuvent parfois porter sur plusieurs milliers d'euros (notamment ce qui concerne les frais de garanties).

Les établissements financiers proposent cette solution dans plusieurs cas :

  • le client vend le bien et il souhaite en acheter un nouveau ;
  • le client vend le bien mais il ne souhaite pas en acheter un nouveau.

Dans la première situation, il vous sera possible de transférer votre crédit sur votre nouveau bien, et vous aurez ainsi la possibilité de conserver les conditions tarifaires associés à votre précédent crédit (notamment au niveau des taux d'intérêt). Le transfert de votre crédit vous permettra également de minorer ce que l'on appelle les frais de garanties (économie généralement constaté de plusieurs milliers d'euros).

Dans la seconde situation, il vous sera possible de transférer votre crédit vers votre acheteur si vous bénéficiez (via votre crédit) d'un taux d'intérêt particulièrement attractif. Vous aurez donc ainsi la possibilité d'en faire un argument de vente qui pourra peser dans le poids de la négociation.

Le transfert de crédit est très apprécié par les clients car ce procédé leur permet de mieux contrôler leur situation d'endettement. En outre, de nombreux emprunteurs ont bénéficé pendant plusieurs années de conditions de taux d'intérêt particulièrement attractives qui justifient donc ainsi l'utilisation de ce type de procédé.

Le transfert de crédit sur le plan économique

Comme nous l'avons vu, le transfert de crédit correspond – au niveau juridique – à une situation bien précise. Mais il faut savoir, qu'on peut également considérer le transfert de crédits comme un rachat de crédits. Le rachat de crédit est d'ailleurs de plus en plus populaire. Il s'agit dans ce type de situation de demander à un établissement financier de procéder au rachat d'une dette afin de bénéficier de plusieurs conditions particulièrement avantageuses :

- taux d'intérêt attractif ;
- allogement de la durée de remboursement ;
- ou bien encore meilleures relations avec cet établissement bancaire.

Le rachat de crédit concerne généralement la plupart des crédits : crédit immobilier, crédit consommation, crédit travaux,…

Les clients apprécient beaucoup ce type de procédé car il leur permet généralement d'économiser des sommes substantielles (jusqu'à plusieurs dizaines de milliers d'euros). Le rachat de crédit est le plus lucratif lorsqu'il s'agit de rembourser un crédit souscrit dans une période où le taux d'intérêt était très élevé (dans les années 1980 par exemple).

Le saviez-vous ?

Il est possible de transférer n'importe quel type de crédit : crédit immobilier, crédit consommation,… Généralement, les établissements financiers procédent plutôt au transfert des crédits immobiliers.

lisez aussi :

Catégorie: